Morelle douce amère


morelleFamille : Solanacée
Genre : Solanum
Espèce : dulcamara 

Floraison de juin à septembre.
Plante vivace, de 100 à 200 cm de haut.

 
 
morelleLes feuilles sont alternes, avec une base simple. Elles sont simples. Celles de la base sont entières,  ovales,  pétiolées avec une base en cœur. Celles de la tige sont entières ou profondément découpées,  ovales,  pétiolées, avec souvent deux lobes à la base.
Elles ont un limbe mince, avec un bord lisse et un sommet pointu. Leur face supérieure est glabre ou glabrescente, leur face inférieure glabre ou glabrescente.
 
morelleLes fleurs sont groupées le long de la tige, organisées en cymes corymbiformes. Les fleurs sont violettes, avec deux taches vertes à la base de chaque  lobe.
 
 
morelleLa corolle présente 5 lobes égaux,  disposés en coupe et soudés seulement par leur base, avec l’extrémité pointue, et réfléchis après l’ouverture  de la fleur. Elles présentent 5 étamines soudées à la corolle, rapprochées en colonne ouverte au sommet. Le pistil est surmonté d’un seul style dépassant les étamines.
 
morelleLe calice est pubescent. Il est en coupe, avec 5 lobes presque ronds.
 
 
 
 
MorelleLes fruits sont des baies ovoïdes,  rouges à maturité.
 
 
 
 
 
Source : Université Pierre et Marie Curie
Publicités

Belle d’onze heures


Belle d'onze heuresFamille : Hyacinthacée
Genre : Ornithogalum
Espèce : umbellatum

Floraison avril- juin.
Plante vivace, de 10 à 30 cm de haut.

 

 

LeBelle d'onze heuress feuilles sont simples. Elles sont entières,  très allongées,  à bords parallèles,  non pétiolées, à nervures parallèles. Elles sont en forme de gouttière marquée d’une ligne blanche.
Leurs deux faces sont glabres.

 

Belle d'onze heuresLes fleurs sont regroupées en corymbe.

Des bractées sont présentes à la base des pédoncules floraux.

 

 

 

 

Belle d'onze heuresLes fleurs sont blanches, avec l’extérieur marqué de vert, avec six éléments qui paraissent être des pétales, mais sont en fait des sépales et des pétales, non différenciables. On les nomme des tépales. Elles sont portées par un pédoncule long et glabre, beaucoup plus long que  les bractées. Elles présentent 6 étamines libres. Le pistil est surmonté d’un seul style filiforme.

 

 

Source : Université Pierre et Marie Curie

Lierre terrestre


Lierre terrestreFamille : Lamiacée
Genre : Glechoma
Espèce : hederacea
Floraison de mars à juin.
Plante vivace, de 5 à 25 cm de long.
 
 
Lierre terrestreLa tige est pleine, avec une consistance herbacée, à  section carrée. Elle a une surface lisse, et elle est poilue.
Les feuilles sont alternes, avec une base simple.
 
 
 
Lierre terrestreLes feuilles sont simples. Elles sont entières,  rondes,  pétiolées avec une base en cœur. Elles ont un limbe mince, avec un bord faiblement denté et un sommet obtus. Leurs deux faces sont poilues.
 
 
Lierre terrestreLes fleurs sont groupées par deux ou plus le long de la tige, toutes  les fleurs d’un groupe étant tournées du même côté. Elles sont violettes tachées de pourpre. Elles sont dépourvues de pédoncule. Elles présentent 4 étamines soudées à la corolle.
 
 
Lierre terrestreLa corolle est en forme de tube muni de deux lèvres. Ce tube est droit avec une base sans étranglement, plus de 2 fois plus long que le calice. Il n’y a pas d’anneau de poils à la base du tube. La lèvre supérieure est plane. Son extrémité est découpée.
Lierre terrestreLe calice est velu. Il est en tube, avec 5 dents égales,  aiguës,  plus courtes que le tube.
 
 
 
 
 
Source : Université Pierre et Marie Curie

Lamier amplexicaule


 Lamier amplexicauleFamille : Lamiacée
Genre : Lamium
Espèce : amplexicaule

Floraison de mars à octobre.
Plante annuelle, de 5 à 25 cm de haut.

 
 
 
Lamier amplexicauleLa tige est pleine, avec une consistance herbacée, à  section carrée. Elle a une surface lisse et elle est pubescente.
 
 
Lamier amplexicauleLes feuilles sont opposées, avec une base simple.
 
 
 
 
 
Lamier amplexicauleLes feuilles sont simples. Celles de la base sont entières,  ovales,  pétiolées avec une base en coin. Celles de la tige sont entières,  en rein,  non pétiolées, formant une collerette continue autour des  verticilles de fleurs. Elles ont un limbe mince avec un bord crénelé et un sommet obtus. Leurs deux faces sont pubescentes. 
 Lamier amplexicauleLes fleurs sont regroupées en deux ou trois verticilles à l’extrémité  de la tige.
 
 
 
 
Lamier amplexicauleLes fleurs sont  purpurines, à lèvre inférieure tachée de violet. Elles sont dépourvues de pédoncule. Elles présentent 4 étamines soudées à la corolle, de taille différente et groupées par deux. Les filets des étamines sont glabres. Les anthères des étamines sont allongées,  poilues. Elles sont regroupées en  deux masses. Le pistil est surmonté d’un seul style et d’un seul stigmate bifide.
 
 Lamier amplexicauleLa corolle est en forme de tube muni de deux lèvres. Ce tube est courbé (à la base) avec une base sans étranglement,  beaucoup plus long (plus de 2 fois) que le calice. Il n’y a pas d’anneau de poils à la base du tube. La lèvre supérieure est concave. Son extrémité est entière.
 
Lamier amplexicauleLe calice est velu. Il est en tube, avec 5 dents égales,  plus courtes que le tube.
 
 
 
 
 
 
Source : Université Pierre et Marie Curie
 
 
 

Dauphinelle des jardins


dauphinelleFamille : Ranunculacée
Genre : Consolida
Espèce : ajacis

Floraison juin – juillet.
Plante annuelle, de 40 à 80 cm de haut.

 
 
 
dauphinelle
La tige est pleine, avec une consistance herbacée, à section ronde. Elle a une surface lisse et glabre.
 
 
 
 
 
dauphinelle
Les feuilles sont alternes, avec une base simple. Elles sont simples et découpées en segments eux-mêmes découpés, non pétiolées.
Elles ont un limbe mince et sont découpées en lanière étroites. Leurs deux faces sont pubescentes.
 
 
dauphinelleLes fleurs sont regroupées en grappe. La fleur présente quatre pétales soudés, au centre, et cinq sépales  colorés autour. Ce sont eux qui forment la partie la plus visible de la fleur.
Le pistil est surmonté d’un seul style.
Le calice est glabre. Il est formé de 5 sépales libres ovales qui tombent en cours de floraison. Le  sépale supérieur est prolongé en éperon.
 
 
Source : Université Pierre et Marie Curie

Liebster Award


J’ai été très honorée quand j’ai appris ma nomination au Liebster Award par Rouge nature. C’est un site que j’ai découvert il y a peu de temps mais que j’ai très vite adopté ! Au travers de sa propre expérience, Soraya nous livre ses recettes « detox » pour une alimentation plus saine et, ce que je trouve important aussi, sans aucun prosélytisme… Sans oublier les posts de jolies photos de ciel ;).

Voici les règles du jeu :

  • Chaque candidat doit faire un lien vers la personne qui l’a nommé.
  • Répondez aux 10 questions qui vous sont posées.
  • Nommez pour ce prix 3 à 5 autres blogueurs qui ont moins de 200 followers.
  • Créez vos 10 questions pour ces candidats.
  • Prévenez-les de leur nomination en la leur notifiant sur leur blog.

A mon tour de sélectionner mes coups de cœur… Dommage que ça soit limité à 5 blogs !

Deuxième étape, répondre aux questions posées par Rouge Nature :

 1. Que vous a apporté le fait de bloguer ?

L’évasion et pouvoir prolonger le plaisir d’admirer la nature.

 2. Quel était votre rêve quand vous étiez petit?

Devenir chirurgien ou archéologue… !

 3. Que pensez-vous de la personne que vous êtes devenue?

Que je suis toujours aussi nulle en maths (c’est pour ça que je ne suis pas devenue chirurgien ! euh archéologue non plus d’ailleurs ! 😀 )

 4. Quelles sont vos passions?

la nature (étonnant, non ?) et le Moyen-Age

 5. Quelle personnalité rêvez-vous de rencontrer?

Marie Curie

 6. Dans quel pays rêvez-vous de vivre un jour?

Au Vietnam pour les paysages, en Norvège pour les aurores boréales et… En Suisse pour le chocolat !

7. Qu’est-ce qui vous émerveille?

Un lever de soleil, un clair de lune, un ciel d’orage…

 8. Avez-vous déjà rencontré un ou plusieurs de vos followers?

J’en connaissais certains avant de commencer mon blog…

 9. De quels objets ne pourriez-vous vous passer?

J’ai bien réfléchi et je n’ai rien trouvé qui soit vital, mais s’il faut une réponse je dirais mon appareil photo et ma liseuse

 10. Votre plat préféré?

J’hésite entre une galette (bretonne s’entend!) et un phở

Enfin dernière étape pour mériter ma récompense, ma liste de question pour mes nominé(e)s qui, je l’espère, ne m’en voudront pas trop de les mettre sur la sellette sans leur demander leur avis…

  1. Quel est le déclic qui vous a transformé en blogueur ?
  2. Comment avez-vous choisi votre pseudonyme et/ou le nom de votre blog ?
  3. Quelle est votre fleur préférée ?
  4. Votre rêve le plus fou ?
  5. La bêtise, étant enfant, que vous n’avez jamais osé avouer à vos parents ?
  6. Quelle est l’oeuvre d’art qui vous émeut le plus ?
  7. Quel moment de la journée préférez-vous ?
  8. Combien de temps consacrez-vous à votre blog ?
  9. Une cause qui vous tient cœur ?
  10. Votre citation ou devise préférée ?

A votre tour !

Brèche


Souvenir de la Brèche en été…

BrècheBrèche

Epilobe velu (Epilobium hirsutum)Epilobe veluEpilobe veluEpilobe velu

Dauphinelle des jardins (Consolida ajacis)Dauphinelle des jardinsDauphinelle des jardinsDauphinelle des jardins

Mauve musquée (Malva moschata)Mauve musquéeMauve musquée

Montbrétie (Crocosmia X crocosmiiflora)MontbrétieMontbrétie

Linaire commune (Linaria vulgaris)Linaire communeLinaire commune

Campanule des murailles (Campanula poscharskyana)Campanule des muraillesCampanule des muraillesCampanule des murailles

Epilobe (Epilobium)EpilobeEpilobe

Acanthe à feuilles molles (Acanthus mollis)Acanthe à feuilles mollesAcanthe à feuilles mollesAcanthe à feuilles molles

Lavatère de Thuringe (Lavatera thuringiaca)Lavatère de Thuringe Lavatère de Thuringe Lavatère de Thuringe

Weigela (Weigela floribunda)Weigela

BrècheBrècheBrèche

Chèvrefeuille du Japon (Lonicera japonica)Chèvrefeuille du JaponChèvrefeuille du Japon

Millepertuis moserianum (Hypericum x moserianum)Millepertuis moserianumMillepertuis moserianumMillepertuis moserianum

Morelle douce-amère (Solanum dulcamara)Morelle douce-amèreMorelle douce-amère

Gaura (Gaura lindheimeri)GauraGauraGaura

BrècheBrèche

Ficaire


FicaireFamille : Ranunculacée
Genre : Ranunculus
Espèce : ficaria

Floraison de mars à mai.
Plante vivace, de 10 à 30 cm de haut.

 
FicaireLes feuilles sont alternes ou opposées, avec une base engainante. Elles sont simples, entières,  ovales,  pétiolées avec une base en cœur. Elles ont un limbe charnu, avec un bord lisse et un sommet arrondi. Leurs deux faces sont glabres. 
FicaireLes fleurs sont jaunes. Elles présentent 20 à 40 étamines libres. La corolle est formée de 6 à 12 pétales égaux,  libres, avec l’extrémité arrondie. Les pétales sont pourvus d’une écaille à la base.
 
ficaireLe calice est glabre. Il est formé de 3 sépales libres ovales,  appliqués sur les pétales.
 
 
 
 
 
Source : Université Pierre et Marie Curie