Saint Claude


Saint-Claude est située dans le sud du département du Jura, dans le cœur du massif du Jura. Elle est bâtie au fond d’une vallée encaissée profonde de plus 450 m, à la confluence entre la Bienne et le Tacon.

Saint-Claude est connue bien sûr pour la fabrication de la pipe de bruyère, mais elle fut également un centre important pour les industries lapidaire et diamantaire.

jurajuraJurajura

L’église du Sacré-Coeurjura

Vue du Saut du Chienjurajurajura

Campanule à feuilles rondes (Campanula rotundifolia)Campanule à feuilles rondes Campanule à feuilles rondes

Euphraise officinale (Euphrasia officinalis)Euphraise officinale Euphraise officinale

Campanule et lotiercampanule et lotier

Réponse à la question « comment différencie-t-on un sapin d’un épicéa ou d’un autre conifère ? » :

Le sapin est le seul à avoir les feuilles droites et perpendiculaires à la branche alors que pour l’épicéa par exemple les épines tournent tout autour de la branche. De plus, lorsqu’on froisse ces feuilles, elles exhalent un parfum d’agrumes.jura

 

A SUIVRE !…jura

Publicités

Du Hérisson aux Maquisards


Le Hérisson est une rivière du massif du Jura, dans la Région des lacs et un affluent de l’Ain. De 20,5 km de longueur, il prend sa source au niveau du lac de Bonlieu dont il est l’exutoire. Il s’écoule rapidement sur le plateau du Frasnois à 800 mètres d’altitude avant de s’engager dans une reculée typique du Jura. Le cours d’eau rejoint ensuite la vallée inférieure en sautant près de 300 mètres de dénivelé sur 3 km en constituant les cascades du Hérisson. Voici celle du Saut-Girard…

juraJuraJuraJura

Berce des prés (Heracleum sphondylium)Berce des prés Berce des prés

Millepertuis hérissé (Hypericum hirsutum)Millepertuis hérissé Millepertuis hérissé

Géranium herbe à Robert (Geranium robertianum)Géranium herbe à Robert Géranium herbe à Robert

Knautie des champs (Knautia arvensis)Knautie des champs

Le belvédère des Maquisards, au milieu des gorges de la Bienne, est situé entre Les Rivières et Prémanon. Ce promontoire permettait aux maquisards lors de la seconde guerre mondiale, de surveiller les mouvements des troupes allemandes sur les routes voisines.jurajuraurajura

Laurier de Saint-Antoine (Epilobium angustifolium)Laurier de Saint-Antoine Laurier de Saint-Antoine

Solidage verge d’or (Solidago virgaurea)Solidage verge d'or Solidage verge d'or

 

Une petite question : Comment différencie-t-on un sapin d’un épicéa ou d’un autre conifère ?

 

A SUIVRE !…jura

Nyon


Nyon est une commune suisse du canton de Vaud à mi-chemin entre Genève et Lausanne.

Elle a été fondée par les Romains entre 46 av. J.-C. et 44 av. J.-C.  sur un site helvète nommé Noviodunum. Elle a ensuite grandi jusqu’à devenir une des plus importantes colonies romaines de Suisse, avec un forum, une basilique et un amphithéâtre, qui a été découvert en 1996.

Située au cœur du vignoble de « La Côte », cette cité fut aussi un grand marché gallo-romain. Le musée romain de Nyon présente une riche collection d’amphores, preuve de l’importance de la vigne et du vin sur les rives du lac Léman après la conquête des Gaules par Jules César.

NyonNyonNyonNyonNyon

Ces colonnes, découvertes lors de fouilles archéologiques, ont été mises à l’honneur et « inaugurées » en 1953 lors des célébrations du 2ème millénaire de la ville.Nyon

Le château, transformé en muséeNyonNyon

NyonNyonNyonNyonNyonNyonNyonNyonNyon

A SUIVRE !…jura

Jura


Le  Jura est situé en partie sur le massif du même nom et s’étend le long de la frontière entre la France et la Suisse.
Il est limitrophe des départements de la Haute-Saône au nord, du Doubs et du canton de Vaud en Suisse à l’est, de l’Ain au sud, de la Saône-et-Loire et de la Côte d’Or à l’ouest. Il fait partie de la région Franche-Comté.

Son relief est particulier. Tout d’abord, une vaste plaine (atteignant des altitudes proches des 200-300 m) s’étend le long de la limite avec la Bourgogne ; on y trouve une des plus vastes forêts de France dite « de la Chaux » et une rivière principale « le Doubs ». Ensuite, un premier plateau permet d’atteindre les altitudes moyennes de 400 à 700 m, essentiellement rural. La nature y est à l’honneur avec prés, forêts, lacs et cours d’eau. Enfin, le Haut-Jura permet d’atteindre brusquement les altitudes les plus élevées jusqu’à 1500 m, avec une moyenne de 1000/1100m ; le paysage est montagnard, avec de nombreuses forêts de résineux.

Et quand l’on sait qu’étymologiquement « Jura » signifie « forêts », on se dit que ce département porte vraiment bien son nom…

Paysages (Prémanon)JuraJuraJuraJura

Le mont Fier (prononcez fié)Jura

Knautie des champs (Knautia arvensis)Knautie des champs Knautie des champs

Centaurée jacée (Centaurea jacea)Centaurée jacée Centaurée jacée

Lotier corniculé (Lotus corniculatus)Lotier corniculé Lotier corniculé

La race bovine la plus répandue est la Montbéliarde, cependant je doute que celle-ci en fasse partie ; la Montbéliarde doit avoir la tête entièrement blanche avec les oreilles et le corps pie rouge et parsemé de taches blanchesjura

Bois d’AmontJurajuraJura

On reconnait les horloges comtoises au chiffre 4 qui s’écrit « IIII » au lieu de « IV » en chiffres romainsjura

Silène enflé (Silene vulgaris)Silène enflé

Campanule à feuilles rhomboïdales (Campanula rhomboidalis)Campanule à feuilles rhomboïdales Campanule à feuilles rhomboïdales

Paysages (Les Rousses)jura

A SUIVRE !…jura